Travail et handicap

Pourquoi faire reconnaître mon handicap ?

iStock_000012303162XSmallSi vous avez des difficultés à exercer votre activité professionnelle en raison du handicap lié à votre maladie, ou si vous avez des difficultés à trouver un emploi en raison de votre handicap, vous pouvez faire une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Ce statut vous permet d’accéder à un accompagnement et à des aides (orientation, formation, aides matérielles, financières…), en particulier auprès de l’Agefiph, (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) ou du Fiphfp pour la fonction publique (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), au soutien dans la recherche d’emploi par Cap Emploi, et à une aide au maintien dans l’emploi par les Sameth (Services d’aide au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés).

À SAVOIR
Les employeurs ont une obligation d’emploi de personnes ayant le statut de travailleur handicapé ou assimilé. Elles doivent représenter au moins 6 % de l’effectif si l’entreprise a 20 salariés ou plus.

EN SAVOIR PLUS
www.service-public.fr
www.emploi.gouv.fr
www.agefiph.fr
www.fiphfp.fr

Mise en ligne le 22/08/2013

Quelles démarches pour obtenir le statut de travailleur handicapé ?

Ce statut est attribué par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) au sein des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Pour en faire la demande, vous devez remplir un formulaire délivré par la MDPH de votre département.
Si ce statut est reconnu, elle vous délivrera une attestation.

Le site www.mdph.fr vous permet de trouver les coordonnées de la MDPH dont vous dépendez. Cette procédure de reconnaissance est également mise en place en cas de demande ou de renouvellement d’Allocation adulte handicapé (AAH).

Mise en ligne le 04/09/2013

A qui puis-je m’adresser ?

Lorsque votre handicap est reconnu, vous pouvez vous adresser à l’Agefiph, Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, gérée par les représentants des salariés, employeurs et personnes handicapées. Vous trouverez sur le site de l’association les contacts dans votre région.

L’Agefiph offre de nombreux conseils et services dans le cadre de votre travail, de votre recherche d’emploi, de vos projets professionnels, de la création ou reprise d’entreprise…, avec la possibilité de soutiens financiers dans ces différents domaines.

Pour bénéficier de ces services, vous aurez à déposer un dossier. La décision sera prise en fonction de l’objet de votre demande et de votre situation.

L’Agefiph coopère avec Pôle emploi, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (CNSA) et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

EN SAVOIR PLUS
www.agefiph.fr

Comment faire si je recherche du travail ?

Si vous recherchez un emploi, inscrivez-vous à Pôle emploi.
Votre conseiller vous aidera dans vos recherches de travail et pourra vous orienter vers le service Cap Emploi, plus spécialisé dans l’emploi des personnes handicapées.

Le réseau national Cap Emploi (financé en particulier par l’Agefiph et Pôle emploi) vous accompagnera dans votre parcours d’insertion.
En fonction de vos besoins, il peut s’appuyer sur des prestataires : organismes de bilan, centres de formation, spécialistes du handicap…

Vous pouvez aussi prendre directement rendez-vous avec ce service

Les adresses des Cap Emploi les plus proches de chez vous sont sur le site : www.capemploi.com.

Travail et handicap : à qui m'adresser dans la fonction publique ?

Les aides destinées aux personnes handicapées dans la fonction publiques sont gérées par le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).
Son rôle concerne à la fois le recrutement des personnes en situation de handicap et leur maintien dans l’emploi.

C’est votre employeur du public qui mettra en place les démarches avec le FIPHFP, de lui-même ou à votre demande, après avis du médecin du travail.

En pratique
Si vous souhaitez des aides ou un aménagement de votre poste ou votre temps de travail, vous devez contacter le médecin du travail. C’est à lui que revient l’évaluation de votre handicap et l’analyse de votre poste.
Si le médecin du travail donne une réponse favorable, votre employeur sera tenu de mettre en place une démarche d’aménagement de votre poste actuel ou de vous proposer un reclassement (reconversion).

EN SAVOIR PLUS
www.fiphfp.fr
www.fonction-publique.gouv.fr

Mise en ligne le 22/10/2015

Handicap : quelles sont les aides possibles dans la fonction publique ?

Pour assurer le maintien dans votre emploi, le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) peut notamment prendre en charge, après évaluation avec le médecin du travail ou le médecin de prévention :
• l’aménagement de votre poste de de travail ;
• le matériel et les aides techniques (fauteuil ergonomique, bureautique, orthèses…) dont vous pourriez avoir besoin, et la formation nécessaire à leur utilisation ;
• l’adaptation et l’accessibilité des locaux ;
• les aides au transport et l’adaptation de votre véhicule personnel ou professionnel ;
• la possibilité de télétravail ;
• des aides à la reconversion (formations…) ;
• un éventuel déménagement de votre domicile ;
• la rémunération d’agents d’accompagnement ;
• un soutien médico-psychologique…

 EN SAVOIR PLUS
www.fiphfp.fr
www.fonction-publique.gouv.fr

Mise en ligne le 30/10/2015

Puis-je demander un temps partiel dans la fonction publique ?

Vous pouvez demander un aménagement de votre temps de travail en contactant le médecin de prévention ou le médecin du travail.

Le temps partiel

• Un temps partiel peut être accordé après avis du médecin de prévention ou du médecin du travail, qui évaluera votre situation et votre handicap.

Le mode de travail partiel (50, 60, 70 ou 80 %) sera alors établi pour une durée déterminée, renouvelable.

• Votre rémunération sera recalculée sur le temps effectif effectué, mais vous pourrez compenser la perte de salaire par l’Allocation pour adultes handicapés (voir « Mes Démarches »/ »Mes ressources »).

 

Le temps partiel pour raison thérapeutique

• Vous pouvez aussi obtenir un temps partiel thérapeutique, après 6 mois consécutifs de congé de maladie pour une même affection, après un congé de longue maladie ou après un congé de longue durée.

• Vous pourrez en bénéficier si la reprise des fonctions à temps partiel est jugée favorable à l’amélioration de votre état de santé, ou si vous devez faire l’objet d’une rééducation ou réadaptation professionnelle pour retrouver un emploi compatible avec votre état de santé.

• Le temps partiel pour raison thérapeutique est accordé par période de 3 mois, renouvelable, dans la limite d’un an pour une même affection.

A la fin de cette période vous retrouverez votre travail à plein temps ou pourrez faire une demande de temps partiel.

Dans le cas du temps partiel thérapeutique, vous toucherez l’intégralité de votre salaire.

 

EN SAVOIR PLUS
www.fiphfp.fr
www.fonction-publique.gouv.fr
http://vosdroits.service-public.fr

Mise en ligne le 12/11/2015