A a

Quiz thématiques

Les poussées

À partir de quel moment peut-on parler d’une poussée ?

Une poussée correspond à l’apparition de nouveaux symptômes ou à l’amplification ou la réapparition de symptômes déjà connus. Pour parler de poussée, il faut que les symptômes persistent plus de 24 heures en dehors d’une période de fièvre ou d’infection.

Une infection peut-elle déclencher une poussée ?

Comme dans beaucoup de maladies auto-immunes, on retrouve souvent un facteur déclenchant à l’origine d’une poussée de SEP. L’infection en est un. En revanche, il faut bien avoir à l’esprit que toute infection ne mène pas obligatoirement à l’apparition d’une poussée.

Toutes les poussées nécessitent-elles un traitement ?

Les poussées peuvent dans certains cas régresser spontanément. Si la poussée nécessite un traitement, ce dernier consiste en une perfusion de corticoïdes par jour, pendant 3 à 5 jours.

Pour en savoir plus sur les poussées dans la SEP, rendez-vous à la rubrique Mieux comprendre, Les poussées