A a

Quiz thématiques

Le diagnostic de SEP

Quel est l’examen essentiel au diagnostic de sclérose en plaques ?

L’examen IRM est essentiel au diagnostic de sclérose en plaques, alors que la ponction lombaire et les prises de sang ne font pas systématiquement partie de l’enquête diagnostique. Depuis 2010, le diagnostic peut être posé dès la première poussée, à partir d’une seule IRM. L’IRM représente également l’examen de choix pour suivre l’évolution de la maladie.

La SEP est-elle une maladie psychosomatique ?

La sclérose en plaques n’est pas une maladie psychosomatique. Des anomalies neurologiques objectives, retrouvées à la ponction lombaire et à l’IRM, permettent d’en faire le diagnostic et d’exclure toute composante psychosomatique.

Pourquoi faut-il parfois faire une ponction lombaire ?

La ponction lombaire permet de rechercher des signes d’inflammation dans le liquide céphalo-rachidien (LCR, liquide dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière). L’analyse du LCR permet également d’éliminer d’autres causes que la SEP. La ponction lombaire peut être réalisée sur décision du neurologue dans le cadre de l’enquête diagnostique, mais la réalisation de celle-ci n’est pas systématique.

Pour en savoir plus, rendez-vous à la rubrique Diagnostic et prise en charge, Le diagnostic