A a

Idées reçues

La SEP en questions – partie 2

Le sport est contre-indiqué dans la SEP

Aucune pratique sportive n’est contre-indiquée dans la SEP. Au contraire, l’activité physique est recommandée dans la SEP, comme dans beaucoup de maladies chroniques. Au-delà du bien-être physique ou « moteur » que procure le sport, il faut noter un impact positif majeur de celui-ci sur le plan psychologique. Tous les sports peuvent être pratiqués. La seule restriction est le fait d’un éventuel handicap qui pourrait être majoré si l’activité physique n’est pas tout à fait adaptée.

Fumer n’est pas bon pour ma SEP

D’après des études épidémiologiques, fumer augmenterait le risque d’avoir une SEP de 1,2 à 1,5 fois. On ne sait pas encore bien pourquoi. L’arrêt du tabac est vivement conseillé.

La chaleur aggrave la SEP

La chaleur peut accentuer transitoirement certains symptômes de la maladie en diminuant le temps de conduction de l’influx nerveux. En dehors des symptômes neurologiques, la chaleur peut aggraver les douleurs et la spasticité (raideur dans les membres). Ces symptômes sont régressifs, une fois la température redevenue normale. En cas d’aggravation des symptômes liée à la chaleur, pensez à prendre des bains froids, à appliquer sur le corps des linges mouillés et à éviter de vous exposer à la chaleur.