L’intervention du psychologue