Mes revenus

Existe-t-il des aides pour compenser ma perte de salaire ?

Les aides financières possibles, selon vos ressources, votre âge et votre niveau de handicap, sont les suivantes :

  • l’Allocation pour adulte handicapé (AAH), complétée par le Complément de ressource de l’AAH ou la Majoration pour la vie autonome,
  • l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • l’Allocation solidarité aux personnes âgées (ASPA),
  • la Pension d’invalidité et l’Allocation supplément d’invalidité,
  • les Aides complémentaires de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées).

Demandez conseil dans la MDPH de votre département.

À SAVOIR

En complément de vos revenus et aides financières pour compenser votre perte de salaire, vous pouvez faire une demande de Prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour compenser les coûts liés aux aides humaines et techniques, et aménagements. Cette demande doit être adressée à la MDPH de votre lieu de résidence.

EN SAVOIR PLUS
www.mdph.fr
www.agefiph.fr

Mise en ligne le 29.05.2013

Que devient ma rémunération si je suis en temps partiel thérapeutique ?

La CPAM fixe la durée et le montant de l’indemnité journalière correspondant au temps non travaillé dans l’entreprise. Le salarié doit envoyer chaque mois, à terme échu, une attestation de salaire indiquant la rémunération perçue et celle correspondant à un temps complet.

Le versement se fait après un délai de carence de 3 jours.

La durée maximale d’indemnisation est de 3 ans, période pendant laquelle le salarié pourra recevoir un maximum de 360 indemnités journalières (soit l’équivalent de 12 mois de salaire).

À SAVOIR

Si votre capacité de travail est réduite d’au moins 2/3 en raison de votre maladie, vous pouvez bénéficier d’une pension d’invalidité.

EN SAVOIR PLUS
www.ameli.fr – temps partiel thérapeutique
www.ameli.fr – indemnités journalières
www.ameli.fr – pension d’invalidité

 

Mise à jour le 30.05.2017