A a

Les symptômes

Les douleurs

Les douleurs sont fréquentes et précoces dans la sclérose en plaques, bien qu’elles ne soient pas au premier plan des symptômes. Elles altèrent la qualité de vie et sont parfois invalidantes.

Certaines douleurs sont liées à la maladie elle-même. Elles sont dues à l’atteinte nerveuse : sensation de brûlure, signe de Lhermitte (impression de décharge électrique le long du dos ou des membres lors de la flexion de la nuque) en général transitoire au cours d’une poussée…

D’autres douleurs sont dues au phénomène de compensation : on compense par exemple une faiblesse musculaire en sur-utilisant d’autres muscles.

Il existe différents types de douleur qui nécessitent une prise en charge spécifique :

  • les douleurs liées à la poussée inflammatoire (« névralgie faciale » de type rage de dents, brûlure, engourdissement des membres inférieurs),
  • les crampes liées à la spasticité,
  • les douleurs « neuropathiques », liées à l’altération du système nerveux central : brûlure, fourmillement, engourdissement, serrement…,
  • les douleurs ostéoarticulaires, secondaires aux troubles de la marche : tendinites…,
  • les douleurs « psychogènes », liées au stress généré par la maladie.

Quels sont les différents types de douleur dans la SEP ?
La réponse en vidéo du Pr Patrick Hautecœur, neurologue (GHICL, Lille)